Construction d’une calibreuse

par Yannick Dupagne

 

La mise à épaisseur des bois est une opération difficile mais combien importante pour l’acoustique des instruments comme les guitares!
J’ai beaucoup travaillé artisanalement en passant de la raboteuse au petit rabot, ensuite à la ponceuse à bande et finalement à la petite ponceuse vibrante. Tout cela pour un résultat variable. J’ai beaucoup rêvé d’une calibreuse, ce fut le temps nécessaire à en imaginer une et à la construire.
Ce modèle utilise une perceuse standard (avec une vitesse basse de 1000 t/m et pouvant se monter sur un support de diam. 43 mm) pour l’entraînement du rouleau de ponçage. Le papier de ponçage est formé de feuilles de dimension standard: 28 x 23 cm.

 

Matériaux nécessaires

Pour le cadre
  • une base rectangulaire de MDF de 18 mm (environ 30 x 50 cm)
  • deux carrés de pin de 12 cm de côté (épaisseur de 25 mm) percés d’un trou de diam. 22 mm à 7 cm de la base
  • un carré de pin de 12 cm de côté (épaisseur de 25 mm) percé d’un trou de diam. 43 mm à 7 cm de la base et fendu au-dessus de ce trou
  • 6 vis à bois de 4 x 50 auto-forantes
  • un serre-joints

Pour le réglage d’épaisseur

  • un second rectangle de MDF (de 30 x 30 cm) éventuellement plus fin
  • deux charnières et les vis ad hoc
  • une latte de bois de 30 cm (section 3 x 3 cm)
  • une équerre métallique d’environ 5 cm de côté, deux vis pour la fixer
  • une tige filetée de  20 cm et 4 écrous

Pour le rouleau de ponçage

  • deux roulements de 8 mm au centre et 22 mm en extérieur
  • un rouleau de hêtre de 30 cm de long et de 6 cm de diamètre (le morceau cylindrique d’un pied de table tourné peut très bien convenir!)
  • un boulon de 8 x 60, une tige filetée de diam. 8 (longueur environ 12 cm), 3 écrous de 8
  • une cornière métallique de 30 cm de long et percée de 2 trous de 6 mm
  • deux boulons de 6 mm (50 mm de long) et les écrous correspondants

Pour le travail

  • de l’abrasif de différentes grosseurs en feuilles de 28 x 23 cm

 

Construction

Montage du rouleau

Rainurer le rouleau (ici d’une gorge de 18 mm de large sur 12 mm de profond) pour permettre d’y déposer la cornière et le papier de verre sans forcer (sinon je te souhaite bonne chance pour retirer la cornière lorsqu’il faudra changer le papier!). La cornière bloquée par les deux vis ne doit pas dépasser du niveau du cylindre. Au fond de cette rainure, percer deux trous de diam. 6 en face des deux trous de la cornière. De l’autre côté, élargir ces trous  sur une profondeur de 15 mm pour y bloquer les écrous de 6 dans lesquels se fixeront les boulons. Forer deux trous de diam. 7 et de 5 cm de profondeur au milieu des extrémités du rouleau pour y visser d’un côté: le boulon de diam. 8 (avec un roulement et un écrou) et de l’autre la tige filetée de diam. 8 (avec un roulement coincé entre deux écrous). Les serrer avec les écrous. Eventuellement glisser de la colle avant d’enfoncer les vis mais cela n’est pas indispensable.

Montage de la base

Sur la base de MDF de 18 mm d’épaisseur, on monte les trois carrés de pin de 12 cm de côté. L’un au bout (vissé par deux vis auto-forantes mais non collé pour permettre le démontage du rouleau), le second à 31 cm et le dernier en fonction de la longueur du mandrin de la perceuse. Il est préférable de coller ce dernier. Placer le rouleau avant de serrer le premier carré de pin!
Ainsi, le rouleau dispose d’un jeu de 5 mm de chaque côté. C’est suffisant.

Montage du plateau de réglage d’épaisseur

Fixer l’équerre sur le côté de la base, en face du milieu du rouleau. Percer le bloc de bois en son milieu, y placer la tige filetée et serrer le bois entre deux écrous. Placer l’autre côté par l’équerre enserrée entre les deux derniers écrous. Fixer les deux charnières de l’autre côté de cette base et y fixer le second panneau qui servira de guide d’épaisseur.

Montage de la perceuse

Placer la perceuse, serrer le mandrin avec force pour qu’il entraîne le rouleau via la tige filetée. Bloquer la perceuse en position au moyen du serre-joint.
Pour utiliser la calibreuse, il faut la fixer solidement sur un établi. Un établi trop léger doit être maintenu en place (par exemple avec un pied et un genou).

Réglage du système

A moins que le rouleau ne soit parfaitement circulaire et les trous de diam. 8 au parfait milieu de ses extrémités, il faudra l’ajuster. Pour opérer ce tournage, brancher la perceuse et passer un papier de verre entre le plateau guide d’épaisseur et le rouleau. Le maintenir fermement et resserrer progressivement le guide d’épaisseur. Commencer par du gros grain à basse vitesse et terminer par du grain fin à haute vitesse. Ce travail est capital. Il est important que le rouleau soit parfaitement centré sur son axe.

 

 01

La calibreuse avec la perceuse montée en bout d’arbre pour entrainer le rouleau de ponçage est solidement fixée sur un établi.
02

L’épaisseur de ponçage se commande par la tige de réglage fichée dans un bloc de bois.

03
Les 2 écrous de part et d’autre de l’équerre permettent d’en maintenir la position. En enfonçant le bloc, on relève le plateau et on diminue ainsi l’épaisseur.
04
De l’autre côté du plateau, deux charnières en permettent l’élévation ou l’abaissement en garantissant le parallélisme strict au rouleau.
05
Le rouleau de 30 cm de long et la cornière métallique qui retient le papier de verre.
06
La tige filetée par laquelle le rouleau est entrainé (ici diam. 8 mm) sur laquelle est placé le roulement serti dans le bois (par le trou de diam. 22 mm). A l’avant, l’orifice de diam. 43 mm qui permet de passer la perceuse qui entrainera le rouleau. Remarque la fente qui le surmonte

 

Calibrage du bois

Il suffit désormais de placer les feuilles d’abrasif bien à plat autour du rouleau et de les coincer en vissant la cornière. Enfoncer la cornière permettre de tendre à nouveau les feuilles. Normalement, les dimensions des feuilles et du rouleau permettent de les utiliser sans devoir les recouper. Il faut simplement prédécouper le passage des boulons de serrage car les feuilles doivent passer sous la cornière pour être fermement fixées au rouleau.

On peut utiliser d’abord du papier épais pour terminer par du grain fin.
Après chaque passage, il faut renfoncer le bloc sous le plateau d’épaisseur pour réduire l’épaisseur du bois à calibrer. Il est préférable de travailler par petites épaisseurs à la fois et de tenir solidement le bois avec des gants! L’éjection de la planche serait dangereuse.

 

Remarques et améliorations

Avec un rouleau de 6 cm de diamètre, la perceuse fonctionnant à 1000 tours/minute entraîne le papier de verre à environ 200 mètres/minute. Cela correspond à la vitesse habituelle des ponceuses à bande.
La tige d’entraînement du rouleau ne doit pas être trop fine. La première (de diam. 6) a cédé sous l’entraînement de la foreuse... J’ai donc opté pour un diam. de 8 mm.
Il serait bon d’ajouter un capot de protection et même un aspirateur de poussières. A défaut, on peut toujours travailler en plein air!
On peut aussi ajouter des rondelles de diam. 22 pour bloquer les roulements dans leurs logements. Cela évitera au rouleau de se déplacer et de frotter sur les carrés de pin. Cela serait annoncé par une odeur de brûlé... Toutefois, si le rouleau est parfaitement équilibré, il ne se déplacera pas lors du ponçage.

Sommaire Atelier

Accueil

Luthiers amateurs:

A B C DE FGH IJK L MN OPQ RST UVW XYZ

Jean Weinfeld

Atelier

Fabrication

Pratique

Théorie

Plans

Restauration

Outillage

Livres 

Liens

Boutique

FAQ

Lexique

Le guide

Quatuor

Bouzoukis

Banjos

Ukulélés

Dobros

Epinettes/Dulcimer

Luths/Ouds

Mandolines

Laps Steels

Anciens

Harpes/Lyres

Basses

 

©2000-2014 www.luthier-amateur.org